Marc Coucke investit dans l'épuration d'eau

Selon Coucke, Ekopak est un catalyseur de changements.
Selon Coucke, Ekopak est un catalyseur de changements. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

L'entrepreneur Marc Coucke investit dans Ekopak, entreprise de Tielt (Flandre occidentale) qui développe et installe des systèmes industriels d'épuration d'eau. Il acquiert 49% des parts de celle-ci via son holding Alychlo, a-t-il annoncé lundi à Durbuy Adventure.

Selon Coucke, Ekopak est un catalyseur de changements. Grâce à sa technologie, elle permet aux entreprises d'économiser l'eau et même de transformer des eaux usées en eau potable.

L'eau devient rare et notre pays utilise chaque année plus de 20% de son approvisionnement à long terme

Elle a connu des dernières années de croissance, en installant ces process dans 11 pays. "Entretemps, nous avons 700 entreprises clientes dans le monde, dont 400 en Belgique", explique le propriétaire Pieter Loose. "C'est pourquoi nous avions besoin d'un capital de croissance. Nous cherchions un investisseur qui peut prendre rapidement des décisions et nous avons été mis en contact avec Marc Coucke. Nous n'avons pas eu besoin de beaucoup de temps pour le convaincre de notre projet."

Selon M. Loose, l'objectif d'Ekopak est la sécurisation des réserves d'eau. "L'eau devient rare et notre pays utilise chaque année plus de 20% de son approvisionnement à long terme. Nous ne pouvons pas continuer à en pomper" indéfiniment. C'est la raison pour laquelle Ekopak "se concentre sur le développement d'un système intelligent de récupération d'eau".

Marc Coucke entend donc accélérer la croissance internationale de l'entreprise. Ekopak est, selon lui, pertinente tant d'un point de vue écologique que sociétal. "Les entreprises qui travaillent avec Ekopak font la différence. Nous pensons donc qu'il y a un grand potentiel de croissance."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK