Makro, Aldi et Colruyt en infraction pour des promotions tarifaires sur le tabac

Les chaînes proposent en effet des baisses de prix sur les cigarettes, écrit mercredi De Tijd. Elles risquent des amendes pouvant aller jusqu'à 600 000 euros et les pv pourraient être transférés au parquet pour d'éventuelles poursuites judiciaires.

Les services de contrôle ont entamé un enquête en 2011 sur les promotions tarifaires proposées par ces chaînes de magasins. Aldi aurait ainsi offert un prix jusqu'à 20% en dessous de celui indiqué sur les timbres fiscaux des produits de tabac. Chez Makro et Colruyt, on parle de réductions de 7 à 9%.

Ce qui inquiète le plus les inspecteurs, ce sont les réductions accordées aux maisons de jeunes et aux mouvements de jeunesse par Makro et Colruyt.

Paul Van Den Meerssche, du service de contrôle de la Santé publique, reconnaît que des réductions peuvent être accordées dans le cadre de relations entre entreprises. "Mais je ne considère pas un mouvement de jeunesse comme une entreprise qui doit réaliser du profit. Ce type de réductions n'a pas lieu d'être. Un point c'est tout."


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK