Made in Belgium: un élixir de jeunesse pour les verreries de Momignies

Nichées au bout du bout de la province de Hainaut, à quelques centaines de mètres de la frontière française, les verreries de Momignies, rachetées par le groupe allemand Gerresheimer, fabriquent chaque jour 800.000 flacons. Et pas n'importe lesquels, des flacons destinés à recevoir les plus grands parfums du monde: Dior, Armani , Lancôme et bien d'autres.

C'est grâce à ce marché extrêmement pointu du luxe que les verreries ont pu éviter la faillite en 2005. Un fameux gâchis évité quand on sait, qu'ici à Momignies, on fond le verre depuis 1899. Les restructurations se sont enchaînées, des efforts salariaux ont été consentis et cela a payé. Le luxe, lui ne connaît pas la crise...

Mieux, les 510 travailleurs pourraient être plus nombreux en 2015. Gerresheimer compte investir 15 lillions d'euros, agrandir son four et embaucher. Un vrai élixir de jeunesse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK