Lufthansa se défend d'avoir augmenté le prix des billets depuis la fermeture d'Air Berlin

Lufthansa dément les accusations d'augmentation de ses tarifs après la fin des vols de la compagnie Air Berlin
Lufthansa dément les accusations d'augmentation de ses tarifs après la fin des vols de la compagnie Air Berlin - © MAURIZIO GAMBARINI - AFP

La compagnie aérienne Lufthansa a rejeté les accusations formulées à son encontre suggérant que la société a augmenté les prix de ses billets d'avion après la fin des vols de la compagnie Air Berlin.

"Nous pouvons prouver que ce qui a été affirmé n'est pas correct", a indiqué le membre du conseil d'administration de Lufthansa Harry Hohmeister au quotidien allemand Welt am Sonntag. "Pour environ 95% des clients, les prix n'ont pas changé", a-t-il assuré. Il a affirmé au quotidien que des augmentations de prix existaient les lundi matin et vendredi après-midi, mais que ces variations existaient déjà avant.

Le bureau allemand de surveillance des cartels a confirmé vendredi à DPA (agence de presse allemande) être en train d'analyser les prix des billets d'avion de Lufthansa. "Nous avons demandé à Lufthansa de nous fournir des informations sur la façon dont ils établissent leurs prix", a commenté le chef de l'agence Andreas Mundt. "Nous allons observer les données et décider s'il est nécessaire d'ouvrir une enquête".

Selon Harry Hohmeister, sa société n'a rien à cacher, mais les tarifs sont flexibles et répondent au niveau de la demande. Air Berlin, le plus grand concurrent de Lufthansa sur le marché domestique allemand, a opéré ses derniers vols en octobre dernier. Les actifs ont été revendus en partie à Lufthansa et à la société britannique EasyJet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK