Lufthansa saisit la justice pour mettre fin à la grève

Lufthansa saisit la justice pour mettre fin à la grève
Lufthansa saisit la justice pour mettre fin à la grève - © PETER KNEFFEL - AFP

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a saisi les tribunaux du travail de Düsseldorf et de Darmstadt pour mettre un terme à la grève de son personnel de cabine, a indiqué un porte-parole.

Selon la compagnie, le mot d'ordre de grève du syndicat UFO n'est pas assez détaillé.

"Lufthansa a fait une demande d'ordonnance de référé auprès des tribunaux d'arrondissement de Darmstadt et de Düsseldorf", a précisé à l'AFP mardi un porte-parole du transporteur aérien.

L'UFO, syndicat du personnel navigant, avait lancé vendredi un mouvement de grève aux aéroports de Francfort et Düsseldorf (ouest de l'Allemagne), avant de marquer une pause dimanche.

La reprise des débrayages lundi dans ces mêmes aéroports ainsi qu'au sein de celui de Munich avait contraint la compagnie à annuler 929 vols, affectant 113 000 passagers. Mardi, au quatrième jour de la grève, 136 vols étaient annulés.

UFO est à couteaux tirés avec la direction de Lufthansa depuis des mois sur des questions de salaire mais aussi de protection contre les licenciements ou encore de retraites et départs en préretraites. Les négociations avaient commencé en décembre 2013.

Le groupe Lufthansa est engagé dans un effort de restructuration et de réduction des coûts qui doit lui permettre de tenir tête aux compagnies low-cost et à celles du Golfe mais qui passe mal en interne.

Il est aussi en conflit ouvert avec ses pilotes, qui ont fait grève à de multiples reprises depuis le printemps 2014.

Début septembre, à la suite d'un recours de Lufthansa, le tribunal du travail de l'Etat régional de Hesse (ouest), situé à Francfort, avait ordonné la fin d'une grève des pilotes du numéro un européen du transport aérien, la quatorzième en 18 mois. Cette décision de justice constituait une première dans le bras de fer de la direction avec le syndicat de pilotes Cockpit.

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK