Loyer triplé: nouveau front dans le conflit entre Kinepolis et UGC

Loyer triplé: nouveau front dans le conflit entre Kinepolis et UGC
Loyer triplé: nouveau front dans le conflit entre Kinepolis et UGC - © Tous droits réservés

Le groupe français UGC a saisi la Justice de paix contre la décision de Kinepolis de tripler le loyer de son complexe de la Galerie de la Toison d'Or à Bruxelles. Comprenant une dizaine de salles, c'est le fleuron d'UGC en Belgique, lit-on jeudi dans L'Echo.

Durant l'été 2014, Kinepolis avait annoncé le rachat des murs de l'UGC Toison d'Or. Un simple investissement immobilier, assurait-on à l'époque chez Kinepolis. UGC n'est pas de cet avis.

Invoquant une violation des règles de la concurrence, UGC a saisi, il y a un an, le tribunal de commerce de Bruxelles pour demander l'annulation de la vente de l'immeuble. Il a aussi introduit une plainte devant l'Auditorat de l'Autorité de la concurrence.

Les deux affaires (la vente de l'immeuble et la hausse du bail) étant liées, UGC demande au juge de paix le renvoi du dossier du bail devant le tribunal de commerce.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK