Livres numériques: "Une solution sera trouvée" pour ONLIT Editions

Livres numériques: "une solution sera trouvée" pour ONLIT Editions
Livres numériques: "une solution sera trouvée" pour ONLIT Editions - © Tous droits réservés

La commission des lettres de la Fédération Wallonie-Bruxelles est revenue sur son avis défavorable concernant l'attribution de subsides aux éditions ONLIT. Une bonne nouvelle pour cette première maison d'édition littéraire 100 % numérique en Belgique francophone dont ces subsides sont vitaux.

L'information nous a été donnée ce mardi par la porte-parole de la ministre de la Culture, Fadila Laanan. La décision a été prise hier, au lendemain de la publication par le Focus Vif d'un article annonçant que la Fédération Wallonie-Bruxelles allait couper les cordons de la bourse de cette asbl, ce qui aurait probablement signé la fin de cette aventure numérique.

Une décision qui en a surpris plus d'un dans le secteur vu le travail et les objectifs remplis par ONLIT dont la mission principale est de promouvoir la littérature francophone. Leur catalogue contient notamment plusieurs dizaines de titres originaux, des livres de trois Prix Rossel ou encore les recueils des lauréats du Grand Concours de nouvelles organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

A l'annonce de cet avis négatif (rendu le 15 avril 2013), confirmé par la ministre de la Culture début septembre, les réactions se sont multipliées sur les réseaux sociaux, beaucoup parlant "d'absurdité". Marcel Sel, personnage très connu de la blogosphère belge, s'est même lâché sur Twitter en réclamant la démission de "la ministre de l'inculture".

Un mouvement de contestation qui semble avoir joué en faveur des éditions ONLIT.

Au cabinet de la ministre Laanan, on affirme en tout cas qu'"une solution sera trouvée" et que Benoît Dupont et Pierre de Mûelenaere, fondateurs d'ONLIT, "sont encadrés et soutenus". Leur dossier est attendu au cabinet pour être de nouveau analysé.

Si du côté d'ONLIT, on se réjouit de cette nouvelle, on regrette de ne pas encore avoir été officiellement prévenu.

 

C. Biourge

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK