Libramont: le ministre Collin lance un nouvel appel à la grande distribution

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, a lancé un nouvel appel à la grande distribution pour que cette dernière ne tire pas les prix du lait vers le bas alors que le secteur laitier traverse une nouvelle grave crise.

En France, les éleveurs ont obtenu vendredi une hausse des prix du lait de quatre centimes le litre, à 34 centimes, à la suite d'une réunion, sous l'égide du ministre français de l'Agriculture, entre les producteurs de lait et leurs partenaires, industriels et distributeurs.

Une annonce qui n'est pas passée inaperçue parmi les producteurs wallons, qui n'obtiennent en moyenne que 25 centimes le litre, ce qui ne leur permet pas de couvrir leurs frais de production. Une centaine d'entre eux avaient manifesté bruyamment leur colère vendredi matin à l'ouverture de la 81e Foire agricole de Libramont, interpellant les ministres présents.

Tout en soulignant que le système français est différent du belge, où les coopératives de producteurs sont plus présentes, le ministre wallon de l'Agriculture se dit attentif à ce qui se passe en France. "Ce qui est intéressant dans le processus en cours en France, c'est de voir la grande distribution commencer à réagir positivement par rapport à la réalité dramatique que vivent les éleveurs", souligne René Collin. "En Belgique, on a une grande distribution qui considère le lait comme un produit d'appel et qui brade son prix", a regretté le ministre, lançant un nouvel appel envers les distributeurs. "Il faut une union sacrée au sein de la grande distribution pour accepter de considérer que le lait a une valeur et doit être rémunéré à sa juste valeur".

Face à la situation difficile vécue par les producteurs laitiers wallons, le ministre a annoncé une série de mesures d'urgence en leur faveur (comme la dispense de cotisations à l'APAQ-W ou des aides aux associations de producteur), d'un montant total d'environ deux millions d'euros. Ces mesures seront d'application au moins jusqu'en mars 2016.

"Les efforts de promotion seront également renforcés car la consolidation de la consommation intérieure est importante. De plus, en collaboration avec le ministre Marcourt, instruction a été donnée à l'Awex de trouver de nouveaux marchés d'exportation pour nos producteurs laitiers", a encore déclaré René Collin à l'agence Belga.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK