Les syndicats déposent en front commun un préavis de grève pour tout le non marchand

Le préavis de grève déposé jeudi couvre tous les secteurs du non marchand.
Le préavis de grève déposé jeudi couvre tous les secteurs du non marchand. - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Un préavis de grève a été déposé dans toutes les commissions paritaires du secteur non marchand afin de couvrir, dès ce jeudi, des actions soutenant des négociations pour une revalorisation de l'ensemble du secteur, a annoncé la Centrale nationale des employés (CNE).

L'accord obtenu mercredi soir au Parlement pour pérenniser le Fonds Blouses blanches est "une très bonne nouvelle, mais nous rêvons d'un new deal bien plus transversal", a insisté Stéphanie Paermentier, secrétaire nationale CNE pour le non marchand. Dix partis se sont accordés mercredi pour dégager 402 millions d'euros en vue de former et engager du personnel soignant, dont les conditions de travail sont "de plus en plus difficiles" de l'aveu des parlementaires.

C'est le moment de revaloriser aussi ces métiers

Pour les syndicats, il faut aller plus loin et prendre en compte toutes les professions du non marchand, tant au niveau fédéral que régional et communautaire. "L'aide à domicile, aux personnes handicapées, les éducateurs jeunesse, etc. n'ont peut-être pas expérimenté les drames des maisons de repos mais ils ont aussi vécu la crise (du coronavirus, NDLR) avec beaucoup d'intensité et ont dû se débrouiller avec les moyens du bord. C'est le moment de revaloriser aussi ces métiers", pointe Mme Paermentier.

Le préavis de grève déposé jeudi couvre tous les secteurs du non marchand et prend effet immédiatement. Les syndicats espèrent ainsi se faire entendre à l'approche des négociations fédérales, qui débuteront mardi et, espèrent-ils, seront bouclées avant les congés parlementaires. Ils appellent les autres niveaux de pouvoir à "entamer sans délai des négociations vers un 'New Deal Non Marchand'".

Une rencontre entre les syndicats et la ministre wallonne de l'Emploi, de la Formation et de l'Action sociale, Christie Morreale, doit avoir lieu dans l'après-midi. "Outre les mesures à discuter pour préparer une possible deuxième vague (de l'épidémie de coronavirus, NDLR), nous comptons aborder un calendrier de négociations pour revaloriser le non marchand", a souligné la représentante CNE.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK