Les publicités à destination des enfants seront plus strictes dans le secteur alimentaire

Les publicités à destination des enfants seront plus strictes dans le secteur alimentaire
Les publicités à destination des enfants seront plus strictes dans le secteur alimentaire - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Le secteur alimentaire a revu et élargi son engagement en faveur d’une publicité responsable pour les enfants, communiquent mercredi la Fédération de l’industrie alimentaire belge (Fevia), la fédération du commerce Comeos et l’Union belge des annonceurs (UBA).

Le 'Belgian Pledge' est une initiative du secteur alimentaire par laquelle 52 entreprises alimentaires, commerçants, chaînes de restaurant et traiteurs s’engagent volontairement à limiter leur marketing envers les enfants de moins de 12 ans et à respecter des critères stricts.

Seuls le marketing et la publicité envers les enfants de moins de 12 ans pour les produits qui satisfont à des critères nutritionnels spécifiques sont déjà autorisés. Les producteurs et les commerçants doivent désormais en outre mettre des produits contenant moins de matières grasses, de sucre ou de sel sur le marché afin de pouvoir faire du marketing auprès des jeunes.

Les influenceurs en ligne, qui font de plus en plus partie du marketing en ligne, seront dorénavant aussi surveillés. Ils ne pourront aussi promouvoir que les produits qui répondent aux critères plus stricts.

Enfin, un système de plaintes sera testé à partir de janvier prochain, en complément d’un monitoring déjà assuré chaque année par des partenaires indépendants. Le Jury d’éthique publicitaire (JEP) sera chargé d’évaluer le bien-fondé des plaintes et publiera ses décisions sur son site web (www.jep.be) et sur le site du Belgian Pledge (www.belgianpledge.be).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK