Les prix du café sous pression à cause d'une offre trop forte et de la faiblesse du real

Récolte de café arabica au Brésil
Récolte de café arabica au Brésil - © MAURO PIMENTEL - AFP

Les prix du café robusta ont baissé cette semaine de 4,8%, le plus bas niveau depuis 2010. Les prix du café sont sous pression en raison d'une offre excessive et de la faiblesse du real, la monnaie du Brésil qui est un important producteur de café.

Le real brésilien a baissé cette semaine atteignant son plus bas niveau cette année par rapport au dollar. Les exportations du Brésil reviennent donc moins chères.

Ces prix bas sont une bonne nouvelle pour les torréfacteurs qui devront moins payer pour l'achat du café mais une moins bonne nouvelle pour les agriculteurs. Dans certains pays, les prix du café ont atteint les coûts de production. Il est aussi difficile pour les agriculteurs de changer de cultures car les plants de café sont cultivés durant plusieurs années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK