Les patrons belges fournissent beaucoup d'efforts pour que leur personnel se sente bien

Les patrons belges fournissent beaucoup d'efforts pour que leur personnel se sente bien
Les patrons belges fournissent beaucoup d'efforts pour que leur personnel se sente bien - © THIERRY ROGE - BELGA

Les dirigeants d'entreprise belge fournissent beaucoup d'efforts, selon eux, pour motiver leur personnel et faire qu'il se sente bien au travail. Ils redoutent de plus en plus que leurs travailleurs soient confrontés à des problèmes de santé, principalement mentaux, a-t-on appris mercredi dans une étude du fournisseur RH Acerta menée auprès de 470 CEO belges.

En 2015, Acerta avait déjà mené une telle étude. Depuis deux ans, les CEO ont pris de nouvelles initiatives pour motiver et satisfaire leurs travailleurs. Ainsi, ils font de plus en plus souvent connaître les offres d'emploi au sein de la société (de 42 à 51% des CEO le font), essaient d'améliorer la santé mentale et physique des travailleurs (de 28 à 42%) et fournissent plus de moyens pour l'orientation professionnelle (de 21 à 38%).

Burn-out et bore-out

Même s'ils fournissent des efforts, selon eux, pour motiver le personnel, les chefs d'entreprise sont conscients des problèmes de santé chez leur personnel. Il s'agit surtout de burn-outs, de dépression ou de bore-outs (épuisement professionnel par l'ennui). En 2015, les CEO s'attendaient à 10% à peine de travailleurs se plaignant de problèmes de santé. Deux ans, plus tard, cette proportion estimée a déjà doublé pour atteindre près d'un quart des travailleurs (23%).

Les chefs d'entreprise estiment donc que des mesures générales, particulières et durables sont nécessaires pour amoindrir les risques de santé à l'avenir.

"Il y a clairement une pénurie sur le marché du travail. Les entreprises réalisent donc l'importance de garder leurs talents", explique Peter Tuybens, directeur chez Acerta.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir