Les ouvriers d'une usine Fiat se mettent en grève pour protester contre le montant du transfert de Ronaldo

Les ouvriers d'une usine Fiat se mettent en grève pour protester contre le montant de transfert de Ronaldo
Les ouvriers d'une usine Fiat se mettent en grève pour protester contre le montant de transfert de Ronaldo - © Tous droits réservés

En Italie, le transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus de Turin ne fait pas que des heureux. Les ouvriers de l'usine Fiat de Melfi dans le sud du pays protestent contre le coût de ce transfert, faramineux : plus de 100 millions d'euros.

Ils se mettent en grève car la famille Agnelli, qui est propriétaire de la Juve, l'est aussi de l'empire Fiat.

Ce que les ouvriers de cette usine Fiat n'acceptent pas, c'est que la famille Agnelli dépense ainsi cent millions d'euros, sans parler des bonus, pour une seule ressource humaine alors qu'eux doivent se serrer la ceinture.

Ils estiment que ce sont eux, les ouvriers "qui ont fait la fortune du propriétaire depuis des générations, en échange d'une vie de misère".
Leur syndicat appelle donc à la grève de dimanche soir à mardi matin.

Un timing très symbolique, puisque c'est le moment choisi par le club de Turin pour présenter sa nouvelle recrue.

Fiat-Chrysler dont le logo "Jeep" figure sur les maillots de la Juventus compte bien rentabiliser ce transfert : l'arrivée de Ronaldo signifie une exposition médiatique de taille, surtout si le joueur portugais mène son équipe au sommet, par exemple en finale de la Ligue des Champions...

Un titre en hausse

Le titre de la Juventus Turin a chuté de 5,18% mercredi à 0,8515 euro à la Bourse de Milan, des investisseurs vendant leurs actions pour prendre des bénéfices après le bond enregistré ces dernières semaines avec les rumeurs autour du recrutement de Cristiano Ronaldo.

Du 28 juin, quand les rumeurs sur Ronaldo ont commencé à prendre de l'ampleur, à l'annonce officielle mardi soir, le titre du club de football avait pris 37,7%.

Il avait atteint ainsi son maximum depuis un an, incitant à des prises de bénéfices. Selon les analystes de Banca Imi, l'arrivée de Cristiano Ronaldo permettra un renforcement de la marque Juventus au niveau mondial.

"La Juventus bénéficiera pour ses revenus d'une hausse de ses ventes de billets, que nous estimons à 5-7 millions d'euros supplémentaires par saison, et en général de toutes les activités liées à la marque, comme le merchandising et le sponsoring", dans une ampleur aujourd'hui difficile à estimer, ont souligné ces analystes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK