Les multinationales ont transféré 45 milliards d'euros hors de Belgique

Grâce à la déduction des intérêts notionnels, les entreprises peuvent déduire de leurs bénéfices imposables un intérêt fictif. Le gouvernement du Premier minustre Elio Di Rupo a réduit cette déduction à 3% fin 2011 et à 2,7% en 2012.

Selon l'OCDE, cette diminution a poussé les multinationales à retirer de Belgique 45 milliards d'euros entre octobre et décembre 2012. De nombreuses multinationales ont par ailleurs déménagé leur banque interne, notamment au Luxembourg à l'image d'ArcelorMittal et Philips.

En raison de ce flux sortant d'argent au dernier trimestre 2012, la Belgique est la destination la moins attrayante pour les capitaux des 34 pays étudiés par l'OCDE.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK