Les mois de juillet et août seront cruciaux pour Brussels Airlines, avertit la SFPI

La Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) a mis jeudi les députés en garde sur le soutien à fournir à Brussels Airlines. Les mois de juillet et août seront cruciaux pour la compagnie aérienne. Si les objectifs en termes de vols ne sont pas atteints, de nouvelles initiatives pourraient être nécessaires, a laissé entendre l'administrateur-délégué du bras financier du gouvernement fédéral, Koen Van Loo.

"Si en juillet et en août, il y a toujours un impact sur les vols, le business plan ne sera pas tenu", a-t-il expliqué mercredi en commission des Finances de la Chambre.

Les 460 millions d'euros ne suffiront pas

Les 290 millions d'euros apportés par l'Etat belge et les 170 millions dégagés par Lufthansa, société-mère de la compagnie belge, ne suffiront pas. "Juillet et août seront essentiels. Si l'objectif n'est pas atteint, il faudra rapidement se mettre autour de la table", a ajouté M. Van Loo.

Le patron de la SFPI a par ailleurs indiqué que le transporteur à bas coût Ryanair avait déposé une plainte contre le plan de soutien à Brussels Airlines, comme il l'a fait contre d'autres compagnies aériennes européennes. Il s'est toutefois montré confiant sur l'issue de cette plainte. "Nous pensons que l'accord passera le test", a-t-il dit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK