Les liaisons "EuroCity" Bruxelles-Bâle supprimées à partir du 3 avril

Les liaisons Bruxelles-Bâle seront supprimées
Les liaisons Bruxelles-Bâle seront supprimées - © HORACIO VILLALOBOS - BELGAIMAGE

Les deux liaisons "EuroCity", qui relient chaque jour Bruxelles et Bâle depuis 1987, via notamment Namur, Luxembourg, Metz, Strasbourg, Colmar et Mulhouse, cesseront d'être opérées à partir du dimanche 3 avril 2016, "et ce malgré la volonté commune de la SNCB et des CFL de maintenir une offre de trains directe vers la Suisse", annonce la SNCB Europe sur son site internet.

"La suppression de ces liaisons EuroCity est motivée d'une part par des temps de parcours trop longs, une évolution de l'infrastructure ferroviaire des réseaux concernés (adaptation du réseau luxembourgeois aux normes ETCS) et une évolution de la capacité des sillons empruntés (nouveau plan de transport TER Lorraine). De ce fait, il devenait de plus en plus difficile d'assurer l'unanimité quant au maintien de ces liaisons auprès des opérateurs participants. D'autant plus que les CFF avaient déjà renoncé en 2014 au projet de train pendulaire entre la Belgique et la Suisse", précise la SNCB Europe.

Offre plus rapide

Autre évolution: l'extension du réseau TGV dans l'est de la France qui permet la mise en place d'autres offres plus rapides pour les voyageurs en provenance de la Belgique et du Luxembourg. Dès le 3 avril, une nouvelle liaison TGV reliera ainsi Bruxelles-Midi à Strasbourg, via Lille, et les gares "Charles de Gaulle", "Champagne-Ardennes TGV" et "Lorraine TGV".

Dans un premier temps, il est prévu un aller-retour quotidien, permettant de relier Bruxelles à Strasbourg en 4h06, ce qui représente un gain de temps de 1h23 par rapport à la liaison EuroCity actuelle. A partir du 3 juillet 2016, la fréquence sera portée à deux allers-retours quotidiens avec un temps de trajet d'environ 3h40.

La SNCB Europe indique encore que Bruxelles et Luxembourg, actuellement reliées par 16 liaisons InterCity et deux liaisons EuroCity (Bruxelles-Bâle), resteront reliées par 18 allers-retours quotidiens. En effet, "du fait de leur suppression, les sillons horaires des deux EuroCity Bruxelles-Bâle se voient libérés, permettant la mise en service de deux trains IC supplémentaires entre Bruxelles et Luxembourg".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK