Les légumes et fruits flamands dans le top mondial

Leurs noms ne vous sont peut-être pas connus. Univeg est spécialiste des fruits et des légumes frais. Greenyard (ex Pinguin Lutosa) se concentre sur les fruits et les légumes congelés ou en boite, notamment la marque Pinguin, et Peatinvest est active dans le secteur horticole: les produits pour cultiver les plantes, ce que l'on appelle les substrats. Ces trois sociétés ont un point commun, à savoir le même actionnaire majoritaire: Deprez Holding.

Des fournisseurs sur 5 continents

Après la fusion, le groupe emploiera environ 6600 personnes, exploitera une vingtaine de sites de production dans une petite dizaine de pays et disposera d'une importante logistique, le tout pour un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros. Le groupe fait ses achats sur cinq continents comme l'explique Marleen Vaesen, administratrice déléguée de Greenyard: "Pour les légumes surgelés et conditionnés, c'est plutôt l'Europe, essentiellement Belgique, France, Royaume-Uni, Pologne et Hongrie. Pour les légumes et fruits frais, on les recherche dans le monde entier. Nous sommes actifs dans 27 pays et 5 continents".

A l'échelle mondiale

Si l'on compare dans le même secteur: le nouveau groupe aura le même taille que les américaines Chiquita et Del Monte et sera deux fois plus grand que la française Bonduelle avec une particularité. A une telle taille, il s'agira de la seule à être significativement présente dans les trois filières, le frais, les congelés et les conserves.

Les trois sociétés ayant le même actionnaire de référence, quelle est la motivation de la fusion? L'objectif est d'assurer la  croissance à long terme. Il s'appuie sur une analyse de l'évolution du marché. Marleen Vaesen: "Il y a des opportunités importantes dans le marché. Les gens ne mangent pas assez de fruits et légumes et la tendance à les encourager à en consommer plus est évidente. C'est pourquoi nous pensons qu'il est stratégiquement important de fusionner les trois groupes pour offrir les légumes et les fruits dans toutes les formes disponibles".

Le regroupement des trois sociétés se fera sous la coupole de Greenyard

On ne connait pas encore la date du rapprochement. Il n'est d'ailleurs pas sûr à 100 % mais très peu d'observateurs doutent de sa faisabilité. En pratique, le regroupement des trois sociétés se fera sous la coupole de Greenyard qui est cotée à la bourse de Bruxelles. L'actionnariat de référence sera toujours la famille Deprez avec à ses cotés deux sociétés sud-africaines ainsi la GIMV société régionale flamande d'investissement. Greenyard restera cotée à la bourse de Bruxelles. Les investisseurs apprécient. L'action a progressé de plus de 8 % lundi et de de plus de 50 % sur un an.

Michel Visart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK