Les frais bancaires augmentent : comment payer moins ?

Les frais bancaires augmentent, comment payer moins ?
Les frais bancaires augmentent, comment payer moins ? - © Jonas Hamers - ImageGlobe

Les opérations bancaires physiques ou papier coûtent plus cher qu’avant : imprimer ses extraits de compte, faire un virement en agence, retirer des billets dans une autre banque que la sienne,… Les banques encouragent les opérations numériques. Cette tendance, déjà bien amorcée, depuis des années est accélérée par la crise du covid et les nouvelles habitudes sanitaires.

L’association de défense des consommateurs, Test-Achat dénonce d’ailleurs cette augmentation des frais bancaires. Elle demande leur gel et un élargissement des services de base, en agence. Pourtant, comme dans le domaine de la téléphonie ou de la fourniture d’énergie par exemple, en étant un petit peu attentif, "il est possible de trouver un compte au tarif plus adapté à son profil et de faire des économies" explique Benoît Bertholet, fondateur du site comparatif-compte-bancaire.be. Quelques trucs et astuces avec cet experts des tarifs bancaires.

Comment peut-on réduire ses frais bancaires ?

"Il faut bien identifier ses propres besoins. Ce pour quoi on souhaite payer ou pas : est-ce que vous avez besoin d’imprimer vos extraits de compte en agence ou est-ce que des extraits numériques suffisent ? De combien de carte de débit avez-vous besoin ? Avez-vous besoin de carte de crédit ? En fonction de tout cela, toutes les banques ne répondront pas forcément à vos besoins et les prix des différentes offres seront plus au moins élevés. Ce qui importe c’est de trouver la formule qui corresponde à votre profil".

Et si mes besoins sont assez sommaires : retrait de billets, virement en ligne et consultation de mes comptes sur mon téléphone, par exemple, là, il est possible de payer moins ?

"Oui, il existe, dans plusieurs banques en Belgique, des possibilités de compte entièrement gratuit, y compris avec carte de crédit. Mais ce sont le plus souvent des comptes 100% en ligne. Une fois que vous avez identifié chaussure à votre pied, il ne faut pas hésiter à changer. Il y a des économies à la clé dans certains cas".

Donc pour réduire ses frais bancaires, il faut être connecté ?

"Effectivement, il n’y a pas trop le choix, à part chez Beobank qui a un compte qui n’est pas encore trop cher (ndlr : 36€/ an) ou KBC (ndlr : 36€/an en Flandre et Bruxelles seulement), si vous voulez du gratuit, ce sera en ligne seulement. En parallèle, on constate en plus une diminution du service en agence. Parfois, ça va jusqu’à la suppression des machines pour effectuer ses virements ou imprimer ses extraits. Deux grandes banques belges viennent de le faire. Donc même avec des comptes payants, ça devient difficile de bénéficier de certains services de base".

Ça veut dire que les personnes moins connectées payent plus pour moins de service ?

"Tout à fait, c’est interpellant. De nouveaux frais de plus en plus demandés aussi par les banques ce sont les retraits de billets dans une agence d’une autre banque que la sienne. Ça se fait au détriment des personnes peu à l’aise avec le payement par carte ou le virement électronique et qui préfèrent manipuler du cash. Aujourd’hui si on n’a pas d’ordinateur, d’imprimante, de smartphone, si on veut imprimer ses extraits, il faut se les faire envoyer par la poste puisque même en payant on ne peut plus le faire dans certaines banques en agence. Ça c’est nouveau et ça pose une vraie question sociétale".

Sur le même sujet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK