Les employeurs optimistes pour de nouvelles embauches au quatrième trimestre

ManpowerGroup s'attend à ce que l'emploi progresse plus nettement en Flandre (+7%) et en Wallonie (+6%), qu'à Bruxelles (+4%).
ManpowerGroup s'attend à ce que l'emploi progresse plus nettement en Flandre (+7%) et en Wallonie (+6%), qu'à Bruxelles (+4%). - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Le rythme des embauches devrait s'accélérer au quatrième trimestre, selon le baromètre ManpowerGroup publié mardi. Sur les 751 employeurs belges sondés fin juillet, 7% envisageaient en effet de renforcer leurs effectifs d'ici la fin de l'année, seul 1% prévoyait de les réduire.

La "prévision nette d'emploi", qui représente la différence entre le pourcentage d'employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux prévoyant des licenciements, atteint, après correction des variations saisonnières, la valeur "encourageante" de +6. Cela correspond à une hausse de trois points par rapport au trimestre précédent et au statu quo par rapport au quatrième trimestre 2018.

Progression moins rapide à Bruxelles 

Les perspectives d'emploi pour le prochain trimestre sont positives dans les trois régions du pays. ManpowerGroup s'attend à ce que l'emploi progresse plus nettement en Flandre (+7%) et en Wallonie (+6%), qu'à Bruxelles (+4%).

De nouveaux emplois devraient être créés dans neuf secteurs sur 10, singulièrement dans les secteurs de l'agriculture et la pêche (+14%), du commerce de gros et de détail (+10%) et de l'électricité, gaz et eau (+10%). A l'inverse, l'emploi devrait peu évoluer dans les secteurs de l'industrie extractive (+1%) et de la construction (0%), tandis qu'il devrait se détériorer dans l'horeca (-6%).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK