Les émissions chimiques pour les revêtements de sol mieux réglementée

Les émissions chimiques pour les revêtements de sol mieux réglementée
Les émissions chimiques pour les revêtements de sol mieux réglementée - © MARTIN BUREAU - AFP

Une nouvelle loi, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, impose des valeurs limites d'émission des substances chimiques pour les revêtements de sol, a signalé mercredi le SPF Santé publique dans un communiqué publié à la veille de l'ouverture du salon Batibouw à Brussels Expo où elle tiendra un stand d'information.

"La législation s'applique à tous les matériaux de revêtement de sol (moquette, parquet, sols coulés, béton lissé, etc.) et aux colles servant à les fixer", a signalé le SPF Santé publique. "Des valeurs maximales ont été imposées pour plus de 170 substances dangereuses, la plus connue étant le formaldéhyde."

Après l'Allemagne et la France, la Belgique est le troisième pays européen à disposer d'une législation limitant les émissions de substances dangereuses provenant des revêtements de sol, l'objectif étant d'améliorer la qualité de l'air intérieur "où nous passons plus de 85% de notre temps", selon une estimation du SPF.

Selon le SPF Santé publique, le législateur "cherche également à établir des valeurs maximales pour les revêtements des murs et plafonds ainsi que pour les produits d'entretien et les parfums d'intérieur".


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK