Les demandes de prêts hypothécaires sont en chute libre

Les prêts hypothécaires sont en chute libre
Les prêts hypothécaires sont en chute libre - © Paul J. RICHARDS (AFP)

Le mois dernier, les demandes de prêts hypothécaires ont baissé de plus de 42% par rapport à septembre 2011. Le secteur n'est cependant pas trop inquiet.

C'est pourtant près d'une demande de crédit sur deux qui passe à la trappe ou qui est remise à plus tard, moins 42,5% pour les demandes. Cela montre la frilosité des candidats à l'achat. Rodolphe de Pierpont, porte-parole de l'Union professionnelle du crédit : "Mais donc cela veut dire que, clairement, la personne, l'emprunteur potentiel se presse beaucoup moins au portillon auprès des banques pour demander des crédits. Et puisque les demandes diminuent, les banques ont plus de capacité de prêt, les candidats reçoivent plus facilement une réponse positive. Résultat, le nombre de crédits finalement octroyés, a diminué d'un tiers, c'est-à-dire 32%. (…) Maintenant, il peut y avoir un effet également avec les mesures incitatives qui existaient l'an dernier du fait que les gens allaient beaucoup plus, peut-être, solliciter leur banquier pour avoir des conditions intéressantes l'année passée, pour leur crédit vert."

Un crédit vert qui a disparu en 2012, c'est une piste d'explication. Les candidats acheteurs se sont sans doute précipités sur les prêts hypothécaires en automne 2011. Le tassement de septembre 2012 ne serait alors que la conséquence d'un chiffre très élevé en 2011.

Matthieu Van Winckel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK