Les coûts du travail grimpent plus vite en Belgique que dans le reste de l'UE

La hausse des coûts du travail plus forte en Belgique que dans l'UE va-t-elle relancer le débat sur l'indexation automatique des salaires ?
La hausse des coûts du travail plus forte en Belgique que dans l'UE va-t-elle relancer le débat sur l'indexation automatique des salaires ? - © BELGA PHOTO CHRISTOPHE LEGASSE

Les coûts du travail augmentent plus rapidement en Belgique par rapport à la moyenne de l'Union européenne, a-t-on appris lundi dans les dernières statistiques d'Eurostat. Les coûts du travail ont augmenté moins rapidement dans les pays voisins.

Au second trimestre, l'ensemble des coûts du travail (salaires, cotisations sociales et impôts) ont augmenté d'1,8% en moyenne dans l'UE et d'1,6% dans la zone euro par rapport à la même période en 2011. En Belgique, ces coûts ont augmenté de 2,7% durant la même période.

Les salaires des travailleurs -en ce compris les bonus et extras- étaient 2,7% plus cher en Belgique. Les autres coûts comme les cotisations sociales et impôts ont augmenté de 2,8% en un an. Les hausses moyennes dans l'UE étaient d'1,9% pour les salaires et d'1,4% pour les autres coûts.

Aux Pays-Bas, les coûts du travail n'ont augmenté que de 0,5%. En Allemagne, les coûts ont progressé de 2,5% et en France de 2%.

Eurostat avait déjà indiqué cette année que les coûts du travail étaient très élevés en Belgique. Ainsi, les employeurs paient 39,9 euros par heure de travail en Belgique alors que la moyenne européenne est de 23,10 euros.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK