Les banques centrales à la rescousse du monde bancaire et de la zone euro

Siège de la BCE à Francfort, en 2008
Siège de la BCE à Francfort, en 2008 - © AFP / Dominique Faget

Les grandes banques centrales, dont la Banque centrale européenne (BCE) et la Réserve fédérale américaine (Fed), ont annoncé mercredi une action coordonnée pour soulager le système financier face à la crise, selon un communiqué de la BCE. Les bourses saluent la nouvelle par une flambée généralisée.

"La Banque du Canada, la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, la Banque centrale européenne, la Réserve fédérale américaine et la Banque nationale Suisse annoncent aujourd'hui des mesures coordonnées pour étendre leur capacité à fournir des liquidités au système financier mondial", a annoncé l'institution de Francfort dans un communiqué.

"Le but de ces actions est de soulager les tensions sur les marchés financiers et ainsi de minorer les effets de telles tensions sur la fourniture de crédit aux ménages et entreprises et d'aider ainsi à encourager l'activité économique", a-t-elle ajouté.

Les banques centrales avaient déjà effectué un geste semblable pendant la crise financière de 2008 et plus récemment mi-septembre, mais entre-temps, la crise de la dette n'a cessé d'empirer et menace désormais tous les pays de la zone euro ainsi que l'économie mondiale.

Inverser la spirale récessive

Pour le secteur bancaire, cette aggravation de la crise se traduit par une perte de confiance généralisée, conduisant les établissements à ne plus se prêter entre eux et in fine à geler les prêts aux entreprises et aux ménages, ce qui du coup déprime l'activité économique et accroît le risque de récession. Un cercle vicieux.

Dans le détail, les banques centrales ont convenu que les échanges de devises contre dollars entre elles (swap) seraient effectuées à un taux d'intérêt réduit de 0,50%, et étendus jusqu'en février 2013.

De tels échanges seront aussi dorénavant possibles entre banques centrales dans leurs propres devises et pas seulement en dollars.

La BCE par exemple va ainsi pouvoir fournir des yens, des francs suisses ou des dollars canadiens aux établissements financiers de la zone euro, en plus des dollars.

De plus, "la Banque d'Angleterre, la Banque du Japon, la BCE et la Banque nationale suisse vont continuer" leurs opérations de fourniture de liquidités, le refinancement, sur trois mois, jusqu'à nouvel ordre.

Soulagement sur les marchés

Le ministre français de l'Economie, François Baroin, se félicite de cette action coordonnée des banques centrales. Elle est "très positive" juge-t-il. Dans le sillage de cette information, toutes les bourses ont bondi dans le vert. Wall Street a ouvert nettement dans le vert, imitant les places européennes. L'euro s'élève à 1,35 pour un dollar.


AFP

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK