Lego ne connaît pas la crise

Une usine Lego, en Hongrie
Une usine Lego, en Hongrie - © Archive EPA

Le groupe danois Lego connu en 2011 un nouvel exercice de croissance. Le fabricant de jouets a fait bondir son chiffre d'affaires de 17% comparé à l'année précédente, à 2,5 milliards d'euros.

Le bénéfice net a grimpé de 11,8% à 558 millions d'euros, a indiqué jeudi l'entreprise basée à Billund. Il est donc loin, le temps où Lego s'enlisait dans les chiffres rouges et biffait des centaines d'emplois.

Dans le contexte de ventes en nette hausse et d'importants investissements opérés par le groupe (Mexique, République tchèque, Hongrie), les effectifs ont gonflé. Lego emploie désormais près de 10 000 personnes dans le monde, soit un millier de plus en un an.

Pour mémoire, Lego tire son nom des mots danois "leg" et "godt" qui, combinés, signifient "joue bien. L'entreprise fondée en 1932 par Kirk Kristiansen est toujours en mains de sa famille.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK