Le travail intérimaire possible dans la fonction publique fédérale à partir du 1er février

Le travail intérimaire possible dans la fonction publique fédérale à partir du 1er février
Le travail intérimaire possible dans la fonction publique fédérale à partir du 1er février - © Tous droits réservés

Les administrations fédérales pourront faire appel à des intérimaires à partir du 1er février. L'arrêté royal à ce sujet a été publié lundi au Moniteur.

Dès le mois prochain, le recours à des intérimaires sera donc possible au sein des services publics fédéraux, des entreprises publiques et de HR Rail, l'employeur juridique du personnel des chemins de fer.

L'intérim n'est toutefois autorisé que pour le remplacement temporaire du personnel contractuel ou statutaire, pour un surcroît de travail temporaire et pour l'exécution d'un travail exceptionnel, pour une durée maximale de 12 mois.

Il faut rappeler que le travail intérimaire n'est pas permis en cas de grève ou de lock-out.

Herwig Muyldermans, Directeur général de Federgon, parle d’une avancée historique. "De nombreux employeurs du secteur public demandaient depuis très longtemps déjà la possibilité de recourir au travail intérimaire, car ils ont besoin, au même titre que toute autre organisation, d’avoir un accès rapide et flexible au marché du travail", précise-t-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK