Le spectre de la récession agite les marchés financiers

Christine Lagarde (FMI)
Christine Lagarde (FMI) - © OLIVIER HOSLET (archives EPA)

Le spectre d'une nouvelle récession hante les marchés financiers et le FMI appelle l'Europe et les Etats-Unis à prendre des mesures de relance économique. Cette crainte de la récession fait de nouveau plonger les marchés.

Christine Lagarde, la nouvelle patronne du FMI, demande à l'Europe et aux Etats-Unis de prendre des mesures de relance pour stimuler la croissance économique et la première de ces mesures serait, dans un certain nombre de cas, d'abandonner ou au moins d'alléger les mesures d'austérité déjà prises, du moins dans les pays où c'est possible: les Etats-Unis ou l'Allemagne, par exemple, mais pas l'Italie ou la Grèce.

Après le FMI, décisions de la Banque Centrale Européenne sur les taux d'intérêt

La BCE a relevé son principal taux directeur deux fois déjà cette année, le faisant passer de 1 à 1,5% mais la plupart des analystes estiment aujourd'hui que la BCE va lever le pied à cause de crise de la dette en zone euro et des risques de récession.

Les analystes de la banque UniCredit sont d'avis que s'ouvre "une période prolongée de politique de taux stables".

D'autres estiment même que la BCE va devoir rebaisser ses taux directeurs. En tout cas, les économistes de Deutsche Bank estiment que la hausse de juillet dernier a peut-être été une erreur.

Michel Gassée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK