Le secteur hôtelier se porte bien en Belgique

Le secteur hôtelier belge a connu une excellente année 2008, avec un taux d’occupation qui frôle les 75% à Bruxelles. C'est un constat du consultant et prestataire de services immobiliers Cushman & Wakefield.

Pour Shane O’Neill, analyste au sein de la firme, les résultats de 2018 seraient même l’amorce d’un nouvel élan. "Sans prétendre avoir une vue sur les chiffres pour l’année en cours, on peut certainement dire qu’avec des événements tels que le départ du Tour de France, le grand tour à Bruxelles qui aura bientôt lieu, et même des événements comme Tomorrowland, qui certes n’ont pas lieu à Bruxelles mais qui attirent énormément de monde à Bruxelles et qui boostent vraiment les nuitées sur cette période-là, en plus de toute la clientèle à faire liée aux institutions notamment et essentiellement européennes, on peut s’attendre à une belle année".

En analysant les chiffres du secteur, on constate également que le nombre d’hôtels est stable en Belgique, avec un peu plus de 1500 établissements l’année passée. Le nombre moyen de chambres par hôtel est lui en très forte hausse, 39 chambres en moyenne en 2018 par hôtel  contre 28 il y a 10 ans.

Plus de grands établissements

"Ce qu’on constate pas mal ces dernières années, et surtout dans les métropoles style Bruxelles, c’est l’ouverture de très grands établissements", explique Shane O'Neill. "Par là on entend 100 à 150 chambres minimum, alors qu’historiquement il y a évidemment pas mal d’hôtels à 15-30 chambres sur le marché".

L'étude Cushman & Wakefield précise également que 41,6 millions de nuitées ont été réservées dans l’ensemble du pays l’année passée soit 7,5% d’augmentation sur un an.

Shane O'Neill remarque également une hausse de 20% des hébergements dans les parcs de loisirs. "Quand on observe comment les nuitées ont été réparties en 2008, on a constaté une croissance du côté des parcs de loisirs. C’est vrai qu’ils suscitent pas mal d’intérêt, notamment du côté investisseurs, ces derniers temps", rajoute-t-il. "On peut donc croire que c’est un secteur qui ne se porte pas mal, notamment avec les développements qui sont en cours, par exemple celui de Your Nature à Antoing, du côté de Tournai".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK