Le secteur de la construction en quête de financements alternatifs comme le crowdfunding

Le secteur de la construction en quête de financements alternatifs comme le crowdfunding
Le secteur de la construction en quête de financements alternatifs comme le crowdfunding - © Tous droits réservés

"Le défi du financement" est le thème retenu par le Forum construction, qui se tient jeudi matin en marge de l'ouverture du salon Batibouw à Brussels Expo. Selon Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction, organisatrice de la conférence, "le financement des projets de construction reste un grand défi pour les années à venir. Nous voulons donner aujourd'hui une impulsion pour trouver des solutions créatives", citant notamment le financement participatif.

"Les maîtres d'ouvrage n'ont pas toujours les moyens de répondre à leurs besoins en construction. Il importe donc que les investisseurs institutionnels, les pouvoirs publics et les particuliers recherchent de manière créative de nouveaux modèles et possibilités de financement", estime la Confédération Construction.

Actuellement, les taux sont historiquement bas, de l'ordre de 2%, mais les ménages doivent mobiliser de plus en plus de fonds propres pour accéder à un emprunt hypothécaire. "Quelles alternatives pouvons-nous envisager?", s'interroge la Confédération.

La Confédération Construction s'est dite demandeuse du développement de nouveaux modèles de financement et souhaite étudier les nouvelles possibilités de financement dont celle du crowdfunding (financement participatif).

"D'autres pistes de réflexion possibles sont la disponibilité d'une garantie publique qui puisse aider lors de la demande d'un crédit hypothécaire ou encore la création de fonds spécialisés et de produits d'épargne", suggère la confédération.

Le pourcentage annuel moyen d'investissements publics dans le secteur de la construction en Belgique représente 2,1% du PIB, soit un chiffre inférieur à la moyenne européenne (environ 3,75%), selon la Confédération.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK