Le secteur de l'intérim s'attend à dépasser pour la 1ère fois les 200 000 jobistes cet été

Pour le seul mois de juillet, les heures prestées dans le cadre d'un job d'étudiant ont augmenté de 10% par rapport à juillet 2016.
Pour le seul mois de juillet, les heures prestées dans le cadre d'un job d'étudiant ont augmenté de 10% par rapport à juillet 2016. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Le nombre d'étudiants jobistes passés par une agence d'intérim devrait dépasser cet été (mois de juillet, août et septembre) pour la première fois la barre des 200 000, indique jeudi la fédération du secteur des ressources humaines Federgon.

En 2016, ils avaient été 187 000.

"C'est un bon été", résume-t-on chez Federgon. Pour le seul mois de juillet, les heures prestées dans le cadre d'un job d'étudiant ont augmenté de 10% par rapport à juillet 2016. Les chiffres pour le mois d'août ne sont pas encore connus mais la tendance ne fait pas de doute.

Federgon avance quatre explications: la bonne conjoncture économique, la météo agréable en juillet (ce qui profite à l'horeca et aux diverses attractions touristiques), l'assouplissement des règles encadrant le travail étudiant et le fait que de plus en plus de secteurs font face à une pénurie de main-d'œuvre, ce qui pousse à faire davantage appel aux étudiants jobistes.

37 à 38% de l'ensemble du travail étudiant

Sur l'ensemble de l'année, le nombre d'étudiants jobistes dans le secteur de l'intérim est estimé, à la grosse louche, entre 240 000 et 250 000. Selon Federgon, le secteur de l'intérim représente 37 à 38% de l'ensemble du travail étudiant.

En 2016, le cap des 500 000 étudiants jobistes a été franchi pour la première fois en Belgique, selon des chiffres de l'ONSS relayés fin août par l'Unizo et la société de ressources humaines ADMB.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK