Le regroupement de crédits peut coûter cher au consommateur

Le regroupement de crédit peut coûter cher au consommateur
Le regroupement de crédit peut coûter cher au consommateur - © Tous droits réservés

Vous avez acheté votre voiture à crédit, mais aussi une nouvelle télé, un PC portable, un lave-vaisselle. Chaque mois, il faut veiller à payer les traites de tous ces emprunts. Pas forcément confortable, ce serait tellement plus simple d’avoir une seule mensualité à payer chaque mois et donc, de regrouper tous ses crédits.

Le produit existe, les sociétés spécialisées ont apparemment une cible commerciale principale pour le regroupement de dettes : les ménages surendettés. "La plupart du temps, confirme Anne Defossez, directrice du Centre d’Appui-Médiation de Dettes à Molenbeek, le regroupement de crédits cible les personnes en difficultés financières. On leur propose de contracter un nouveau crédit pour rembourser tous leurs crédits en cours mais aussi les dettes éventuelles, des factures impayées par exemple."

Un crédit pour rembourser les crédits

On parle de "proposition de crédit" parce qu'en fait, pour regrouper les différents crédits, il faut contracter un nouveau crédit. Et pour vendre un nouveau crédit à des personnes déjà en difficulté financière, les sociétés spécialisées utilisent un argumentaire bien rodé selon Anne Defossez: "Un des arguments marketing des sociétés spécialisées consiste à dire au client qu'au lieu d'avoir 10 créanciers, 10 paiements différents à faire chaque mois, il n'y en aura plus qu'un. C'est beaucoup plus facile à gérer. L'autre argument souvent avancé, c'est une promesse : la nouvelle mensualité qu'on vous propose sera inférieure à la somme des mensualités que vous payez sur l'ensemble de vos crédits".

Un argument massue mais pas forcément juste

La nouvelle mensualité moins élevée que l’addition de toutes les traites liées aux crédits regroupés ? L’argument est souvent exact, mais ça ne signifie pas pour autant que ce soit une bonne affaire. Au contraire même, et pour une raison toute simple: si la mensualité unique est plus basse que la sommes des mensualités regroupées, c’est parce que le crédit regroupé devra être remboursé sur une durée plus longue.

Au final, le coût sera souvent beaucoup plus élevé. D’autant que ce n’est pas le seul élément qui gonfle la facture…  "Il y a d'autres frais qui viennent s'ajouter à cela, explique Anne Defossez. Souvent, le taux d'intérêt proposé est moins intéressant que sur les crédits regroupés. Ce n'est pas systématiquement le cas mais c'est tout de même très fréquent. Et puis, quand on rachète des crédits, il faut payer des indemnités. Quand vous additionnez tous ces coûts, en fait, vous constatez que le regroupement de crédit, c'est cher."

Et c'est donc un produit rentable pour les entreprises qui le proposent aux consommateurs. Leur marché potentiel est élevé puisque les ménages en difficultés financières sont légion. Selon les dernières statistiques de la Banque nationale, plus de 350.000 personnes ont au moins un crédit défaillant en cours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK