Le prix du tabac a connu une hausse de 60% en une décennie

Huit Belges sur dix pensent par ailleurs que le paquet neutre n'aura pas pour résultat de diminuer le taux de tabagisme
Huit Belges sur dix pensent par ailleurs que le paquet neutre n'aura pas pour résultat de diminuer le taux de tabagisme - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le prix du tabac a connu une hausse de 60% en une décennie alors que le nombre de fumeurs est en recul d'environ 5%, indique lundi la division statistiques (Statbel) du SPF Economie à la veille de la Journée mondiale sans tabac.

Si l'augmentation du prix du tabac est trois fois plus importante que la hausse du coût global de la vie (+20%), les dépenses moyennes en tabac par ménage n'ont quant à elles quasiment pas évolué en chiffres absolus (250 euros en 2004 contre 239 en 2014). "Toutefois, ces chiffres englobent également les ménages non fumeurs. Les dépenses des ménages sont dès lors atténuées par un pourcentage de fumeurs en recul" (27,9% en 2004 contre 23,1% en 2013), précise le SPF Economie.

Le paquet neutre ? Pas une solution juge la population

Si seuls les ménages avec au moins un fumeur sont pris en compte, "les dépenses annuelles moyennes en tabac affichent alors une tendance à la hausse, passant de 827 euros en 2004 à 937 euros en 2014", souligne-t-il encore.

Alors que le nombre de fumeurs est en léger recul, il ressort d'une étude récente menée par Ipsos auprès de 2000 Belges, à la demande du fabricant de produits du tabac Philip Morris International, que huit Belges sur dix pensent que le paquet neutre n'aura pas pour résultat de diminuer le taux de tabagisme. Un même pourcentage estime par ailleurs que celui-ci augmentera les problèmes du pays avec les cigarettes de contrefaçon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK