Le podcast, nouvel enjeu économique des plateformes de streaming

Le streaming audio est en train de changer de dimension. Le numéro un mondial de l’écoute de musique en ligne, Spotify, vient de racheter Gimlet Media, un poids lourd de la production de podcasts aux États-Unis.

Spotify mise tout sur le podcast. Un investissement de 230 millions d’euros, avec une enveloppe de 400 à 500 millions de dollars (350 à 440 millions d’euros) pour faire ses emplettes dans le secteur du podcast. C’est d’autant plus remarquable qu’en 12 ans, c’est la première fois que le géant suédois du streaming audio achète un producteur de contenus.

Daniel Ek, cofondateur et CEO de Spotify, s’est exprimé sur la chaîne américaine CNBC. Pour lui, c’était une évidence : "L’objectif est de ne pas se limiter à diffuser de la musique, mais de devenir la plateforme leader de la diffusion audio dans le monde. Nous diffusons des podcasts depuis deux ans et ce que nous voyons, c’est que les amateurs de podcasts passent en moyenne presque deux fois plus de temps sur notre plateforme que les autres utilisateurs. La croissance de l’écoute de podcasts sur notre plateforme est phénoménale", s’exclame-t-il. Même si le podcast est encore un petit marché, le patron de Spotify est persuadé de son potentiel de croissance "incroyable".

Marché en pleine expansion

Spotify n’est toutefois pas le seul acteur dans le monde du streaming à avoir compris l’intérêt du podcast. Apple Music, notamment, compte actuellement 550.000 podcasts actifs, soit trois fois plus que son concurrent suédois. Même constat chez le français Deezer. Pour ces plateformes, il s’agit de recruter de nouveaux auditeurs, de les garder plus longtemps à l’écoute. Avec un marché publicitaire de 400 millions de dollars (350 millions d’euros) rien que pour le podcast aux Etats-Unis, on comprend l’enjeu financier qu’il y a derrière ce marché encore en pleine expansion.

En Belgique aussi

Chez nous, le marché est plus petit, plus fragmenté, mais tout aussi dynamique. Élisabeth Debourse a par exemple produit et réalisé une série de dix podcasts culinaires de 20 à 25 minutes intitulés "Salade Tout". Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, tout ne s’est pas fait d’un claquement de doigts : "Quand on dit que le podcast est un format qui ne coûte pas cher et que tout le monde peut le faire avec son téléphone, je ne suis pas d’accord. On peut faire une émission légère, mais à partir du moment où on parle d’un podcast qui est de l’ordre de la création radiophonique, ça coûte de l’argent", précise-t-elle.

Comptez plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un projet de cette nature. Il s’agit donc bien de création radiophonique. C’est grâce au soutien de la RTBF et de la Fédération Wallonie-Bruxelles que ce projet de podcasts culinaires a abouti.


►►► Dans un autre registre, le podcast de Rudy Leonet et Hugues Dayez, " 5 heures ciné ", est aussi disponible sur Spotify et Auvio.


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK