Le personnel du Makro de Machelen a débrayé ce lundi, il redoute une nouvelle restructuration

Le personnel de la chaîne de magasins Makro à Machelen a débrayé lundi. Les syndicats craignent une nouvelle restructuration et exigent de la direction des éclaircissements quant à ses plans futurs, rapporte la chaîne régionale RINGtv sur son site internet.

"L’inquiétude est grande parmi les employés. L’approvisionnement se restreint, et personne ne sait pour quelles raisons. Nous voulons que la direction s’explique. Le personnel a travaillé pendant toute la crise du coronavirus. Nous avons réalisé d’excellents chiffres d’affaires. Une réduction du personnel, à l’heure actuelle, serait pour nous incompréhensible", a déclaré le représentant syndical ACV Puls, Eddy Jespers, sur RINGtv.

Le magasin de Machelen, en Brabant flamand, était indiqué "exceptionnellement fermé" lundi sur le site internet de l’entreprise.

Craintes pour l’avenir et "mauvaise relation" avec la nouvelle direction

Selon la syndicaliste Kristel Van Damme (ACV Puls), c’est bien l’incertitude au sujet de l’avenir de la chaîne qui a entraîné ce mouvement de grève. "Il y a quelques semaines, le personnel des magasins Makro dans notre pays a été informé que l’on va réduire le non-alimentaire et que l’on va aussi diminuer le nombre de temporaires et d’intérims. Mais jusqu’à maintenant il n’y a pas eu davantage d’information ni de dialogue social sur l’ampleur de cette diminution et son impact sur le personnel. Comme entre-temps le nombre de temporaires et d’intérimaires a effectivement baissé, la charge de travail a augmenté dans les magasins pour le personnel restant. A Machelen, il y a aussi une mauvaise relation avec la nouvelle direction".

Plus de 1000 personnes travaillent en Belgique dans les différents magasins Makro, dont environ 250 à Machelen. Mercredi, les travailleurs y reprendront le boulot.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK