Le paiement mobile s'impose de plus en plus dans le quotidien des Belges

Le paiement mobile s'impose de plus en plus dans le quotidien des Belges
Le paiement mobile s'impose de plus en plus dans le quotidien des Belges - © THIERRY ROGE - BELGA

Les applications bancaires et de paiement sont de plus en plus populaires en Belgique. En un an et demi, le nombre de personnes à en disposer sur leur smartphone a augmenté d'un quart (24%). Les jeunes se rallient d'ailleurs beaucoup plus rapidement à ces nouvelles technologies que les générations plus anciennes, ressort-il mardi de l'Observatoire Bancontact Payconiq Company 2019.

En 2017, lors du précédent Observatoire du genre, seuls 55% des Belges avaient installé une application bancaire ou de paiement sur leur smartphone ou leur tablette. Aujourd'hui, sept utilisateurs de smartphone sur dix (68%) disent en avoir téléchargé au moins une, ce qui représente une augmentation de 24% en un an et demi.

Les jeunes se rallient beaucoup plus rapidement à ces nouvelles technologies, d'après une enquête en ligne menée auprès de 1.000 Belges par le bureau d'études iVOX. Parmi les moins de 35 ans, ils sont 83% à se promener avec une application bancaire ou de paiement dans leur poche. Chez les 55 ans et plus, ce pourcentage tombe à 60%.

Par ailleurs, la majorité des Belges font un réel usage de ces applications. Parmi ceux qui ont installé celle de Payconiq by Bancontact, ils sont plus de huit sur dix (85%) à l'utiliser pour leurs paiements. Un pourcentage qui grimpe même à 89% dans le cas des applications bancaires. Des chiffres qui ont doublé par rapport à 2017.

Une transition lente

Les paiements sans contact sont eux aussi en plein essor. Presque tous les Belges (96%) en ont entendu parler et 32% l'utilisent de temps à autre, soit quatre fois plus qu'il y a un an et demi (8%). Le degré de confiance dans les paiements mobiles et sans contact n'atteint cependant pas encore celui des moyens de paiement traditionnels, relève l'Observatoire. Près de la moitié des Belges (51%) ont ainsi l'impression que ces méthodes sont moins sûres que les paiements par carte ou en espèces.

La transition vers les paiements mobiles et sans contact est donc en cours mais elle progresse plus lentement que dans d'autres pays, analyse encore Bancontact Payconiq Company. Un phénomène dû à l'efficacité et la très bonne intégration des paiements par carte en Belgique. Presque tous les Belges (96%) se disent d'ailleurs satisfaits de leur carte sécurisée par un code PIN, en laquelle leur confiance est très élevée (97%).

Les jours du porte-monnaie physique sont donc loin d'être comptés, à en croire les conclusions de l'Observatoire. Le Belge finira tout de même par embrasser la tendance des paiements numériques, selon cette étude. Près de quatre sondés sur dix (37%) croient ainsi en une société sans argent liquide dans laquelle plus personne ne fera de paiement en espèces. Pour un tiers des Belges (32%), l'argent liquide aura même déjà disparu de leur portefeuille d'ici dix ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK