Le nouveau radar de Belgocontrol à Florennes est opérationnel

Le nouveau radar de Belgocontrol à Florennes est opérationnel
Le nouveau radar de Belgocontrol à Florennes est opérationnel - © Tous droits réservés

Le nouveau radar de Belgocontrol à Florennes est opérationnel depuis moins de 24 heures. Le radar est perché à plus de 30 mètres de hauteur au milieu de la forêt de Florennes. Plutôt que de parler d'un radar, il faut plutôt signaler que deux instruments sont installés sur la tour. Le premier permet de détecter tous les objets volants dans un rayon de 110 kilomètres. Il pourra notamment servir à détecter si des avions non identifiés survolent notre territoire. Le second est capable de repérer les balises de tous les avions qui volent à 240 kilomètres aux alentours. Il va donc de l'aéroport de Roissy au sud, jusqu'à Amsterdam Schipol au nord. Bien sûr, plus l'appareil est éloigné et moins le radar pourra le repérer à basse altitude. Mais cet instrument d'une durée de vie de 15 ans bénéficie des toutes dernières technologies dans le domaine.

Utilisation militaire et civile

Si le double radar a été installé à Florennes c'est qu'il aura une double fonction. Il devra permettre aux contrôleurs aériens de Charleroi de guider les atterrissages et décollages en remplacement d'un ancien radar vieillissant. il va également servir aux contrôleurs aériens de la base militaire de Florennes de faire de même pour les F16 qui y décollent et atterrissent tous les jours. Il s'agit donc d'une utilisation militaire et civile et d'un investissement conjoint. De quoi rationaliser les dépenses pour la Défense et Belgocontrol.

Ce projet représente un coût total de quelque 5 millions d'euros, qui font partie des 16 millions que Belgocontrol a investi ces dernières années dans la modernisation de ses installations. Il viendra s'ajouter aux 8 autres radars déjà installés sur notre territoire. De quoi permettre d'assurer en toute sécurité le passage de 3500 avions quotidiennement au dessus de notre pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir