Le ministre Borsus sollicité par les éleveurs porcins après l'échec des discussions avec l'industrie

Le ministre Borsus sollicité par les éleveurs porcins après l'échec des discussions avec l'industrie
Le ministre Borsus sollicité par les éleveurs porcins après l'échec des discussions avec l'industrie - © THIERRY ROGE - BELGA

Les éleveurs porcins rencontrent ce lundi le ministre fédéral de l'Agriculture Willy Borsus (MR). Ces derniers espèrent un prix d'achat d'1 euro/kg pour leur matière premières et appellent de leurs vœux un effort notamment de la Fevia (Fédération de l'industrie alimentaire). Sinon, ils envisagent un blocage des abattoirs mardi.

Une première proposition de la distribution (Comeos) et de l'industrie alimentaire (Fevia, Fenavian, FEBEV) avait atterri sur la table des organisations agricoles au début du mois. Celles-ci l'avaient jugée "inacceptable".

Les partenaires se sont dès lors réunis une nouvelle fois mardi passé, mais les représentants des agriculteurs ont dû constater l'échec des discussions. "Les organisations agricoles se voient contraintes de s'adresser aux membres des Fédérations de la distribution et de l'industrie de la viande pour qu'ils honorent les engagements pris en leur nom par leurs fédérations respectives", ont-elles rappelé.

La FWA et ses partenaires ajoutent que des actions frappant le secteur de la transformation et les enseignes de la distribution sont envisagées dans les prochains jours, sans en préciser la teneur. Lundi, les derniers chiffres de la DG Statistique du SPF Économie indiquaient que 2015 est la plus mauvaise année pour le secteur porcin depuis 2010. "La chute de la moyenne annuelle des prix est estimée à -12%, chute que la légère hausse du volume de production (+2%) ne parvient pas à compenser", détaillait-t-elle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK