Le groupe wallon Bodymat devient "Allmat" et veut lancer un "Amazon des matériaux"

Le groupe wallon Bodymat devient "Allmat" et veut lancer un "Amazon des matériaux"
Le groupe wallon Bodymat devient "Allmat" et veut lancer un "Amazon des matériaux" - © Tous droits réservés

Une chaîne de magasins de bricolage et de matériaux 100% wallonne, vient de prendre un virage stratégique: le groupe familial Bodymat, 13 magasins, 400 emplois, vient de renoncer à son affiliation à l’enseigne française BigMat. La famille Body reprend sa liberté et au passage elle donne un nouveau nom à sa chaîne de magasins, Allmat, " tous les matériaux ".

"Les sociétés restent les mêmes, le personnel reste le même, mais le client  aura certainement un meilleur prix avec notre nouvelle logistique et notre nouvelle politique commerciale, explique Amélie Body, 34 ans, administratrice du groupe. Mais sinon rien ne change, nous sommes toujours la société familiale que nous sommes depuis des années". 

Rien ne change et pourtant tout change. Une nouvelle politique commerciale, c’est LA raison pour laquelle le groupe Bodymat reprend son indépendance: l’entreprise wallonne veut définir elle-même sa communication, décider quels produits elle achète à quelle firme, changer de fournisseurs si elle le souhaite, lancer des promotions quand elle le veut, et surtout elle va pouvoir élargir la gamme qu’elle propose à ses clients. 

"C’était important pour pouvoir avoir plus d’opportunités, notamment en lançant des marques propres et des produits exclusifs à notre chaîne" explique Amélie Body.

Commander en un clic et être livré chez soi

C'est l’intérêt, pour une petite chaîne de magasins de matériaux et de bricolage, de lancer sa propre ligne de produits: ça lui permet de proposer des produits de qualité, mais à des prix plus bas. 60% des clients d’Allmat sont des professionnels, eux utilisent essentiellement des marques dites "premium", Knauf par exemple, qui est très connue dans le milieu de la construction.

Mais 40% la clientèle sont des particuliers. Ils sont plus sensibles à l’argument prix dans un secteur, c’est vrai, où les grandes surfaces de bricolage — les Brico, les Hubo, etc. — sont devenues très agressives sur les prix depuis environ. Avec une marque propre, Allmat se sent mieux armé pour répondre à cette agressivité commerciale. 

Quelques produits sont déjà en phase de test, le mouvement est lancé. Mais ce n’est pas le seul projet de la famille, elle veut aussi mettre en place ce qu’Amélie Body appelle " un mini Amazon des matériaux ": "Vous aurez une offre sur Internet où vous pourrez avoir une livraison directement chez vous. On est en train d’analyser la chaîne logistique, de l’approvisionnement à la livraison. Mais à terme, vous pourrez commander en un seul clic et avoir votre camion qui vous livre le lendemain". 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK