Le groupe de production de moquettes Balta va entrer en bourse

Euronext
Euronext - © THIERRY ROGE - BELGA

Le groupe Balta, leader européen des moquettes résidentielles et commerciales, a fait part ce mercredi de son intention de déposer une demande d'introduction en bourse et de cotation sur Euronext Bruxelles.

"Cette annonce est le résultat d'un processus initié au début de cette année pour explorer activement une nouvelle structure de capital afin de soutenir les ambitions de croissance de Balta", a précisé le groupe de Flandre occidentale.

L'offre, qui devrait avoir lieu "prochainement", devrait comprendre une offre primaire, composée de nouvelles actions ordinaires pour un montant d'environ 137,6 millions d'euros, et une offre secondaire, composée d'actions ordinaires détenues par l'actionnaire actuel de Balta, Lone Star Fund IX. Elle devrait être accessible aux investisseurs institutionnels et individuels en Belgique et à certains investisseurs institutionnels dans plusieurs autres juridictions.

"L'introduction en bourse de Balta est une étape réjouissante dans les 53 ans d'histoire du groupe. Notre ambition est de poursuivre notre transformation en acteur mondial de premier plan dans les tapis décoratifs et les moquettes", a commenté Tom Debusschere, le CEO de Balta. "Notre cotation sur Euronext Brussels est une étape majeure dans la réalisation de nos objectifs car cela nous aidera à poursuivre le cercle vertueux de conception et d'innovation toujours plus rapide et renforcera notre position de façon à pouvoir mieux soutenir la croissance internationale de la société", a-t-il ajouté.

Le groupe compte 9 usines en Belgique, en Turquie et aux États-Unis ainsi que 3 centres de distribution en Belgique et aux Etats-Unis. Il emploie quelque 3600 travailleurs.

Innover et faire des emplettes

La prochaine introduction en Bourse du groupe Balta doit permettre à l'entreprise flandrienne spécialisée dans les moquettes d'innover davantage, de poursuivre le rythme de ses investissements et de réaliser des acquisitions de petites et moyennes entreprises, a laissé entendre mercredi son CEO, Tom Debusschere.

"Ces dernières années, nous avons investi énormément. L'an dernier, jusqu'à près de 45 millions d'euros dans le monde, dont 30 millions en Belgique. Pour garder ce rythme, nous franchissons le pas vers la Bourse", a expliqué Tom Debusschere, ajoutant que Balta est "une perle au sein de l'industrie belge " et qu'"une IPO (une introduction en Bourse, NDLR) nous a paru la meilleure solution pour nos clients et travailleurs".

Balta s'est fixé trois objectifs: investir, innover et racheter des petites ou moyennes entreprises. "Nous regardons surtout les opportunités qui sont complémentaires avec nous et qui sont susceptibles de nous offrir une position plus forte sur un nouveau marché".

Malgré le Brexit, qui représente un important challenge pour le groupe, Balta entend poursuivre son expansion et travailler à davantage d'efficacité. "Le Brexit représente un vent contraire mais nous en avons déjà tenu compte dans nos chiffres. Nous bénéficions de plus de vents favorables aux Etats-Unis et en Europe que de vents contraires du Royaume-Uni", a résumé Tom Debusschere, alors que 21% des exportations du groupe sont dirigées vers le Royaume-Uni qui représente tout de même le premier marché d'exportation de l'entreprise belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir