Le gouvernement Michel suspend son projet visant à stimuler les actions

La note des co-formateurs Kris Peeters (CD&V) et Charles Michel (MR) prévoyait que le gouvernement étendrait l'exonération fiscale actuellement applicable au compte d'épargne à "tous les revenus de biens mobiliers". L'idée était de mobiliser en faveur des actions et obligations les milliards d'euros "dormant" sur les comptes d'épargne et ainsi de soutenir l'économie réelle. Ce point n'a toutefois finalement pas été repris dans l'accord de gouvernement.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK