Le gouvernement augmente le salaire minimum des prisonniers qui travaillent

Le gouvernement augmente le salaire minimum des prisonniers qui travaillent (PRESS)
Le gouvernement augmente le salaire minimum des prisonniers qui travaillent (PRESS) - © PHILIPPE LOPEZ - AFP

Les prisonniers qui travaillent recevront un salaire minimum plus élevé à partir de l'année prochaine. Ils gagneront au moins 0,75 euro par heure, même si des gardiens en grève les empêchent d'effectuer leurs tâches, peut-on lire jeudi dans De Tijd.

En Belgique, les prisonniers prestent environ 6 millions d'heures par an. Ils effectuent principalement des travaux manuels dans des secteurs tels que la confiserie, la reliure, l'emballage, la métallurgie, la menuiserie ou la fabrication du fromage.

Mais la Cour des comptes critique cette organisation du travail pénitentiaire. Les salaires moyens payés pour un même job varient considérablement entre les différents lieux de travail mais parfois, aussi, au sein d'un même établissement pénitentiaire... avec les risques de discrimination que cela entraîne.

La Cour des comptes s'interroge également sur le fait que les salaires des détenus n'ont pas été indexés depuis 15 ans.

Dès lors, à partir du 1er janvier 2020, les prisonniers qui travaillent gagneront entre minimum 0,75 euro/h et maximum 4 euros/h, a tranché le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). Le décret royal a déjà été publié.

Les salaires appliqués actuellement sont déjà plus élevés que les montants minimaux de 0,62 et 0,69 euro/h fixés en 2004. Sachant qu'un salaire minimum de 0,79 euro/h est aussi prévu pour le "personnel qualifié".

 

 

Archives : Journal télévisé 18/04/2016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK