Le fonds des faillites dépassé par le rythme des fermetures

La faillite de Free Record Shop (relancé depuis lors) est l'une de celles qui ont émaillé la vie économique en 2013.
La faillite de Free Record Shop (relancé depuis lors) est l'une de celles qui ont émaillé la vie économique en 2013. - © frs

Le Fonds de fermeture des entreprises (FFE) pourrait bientôt ne plus être suffisant vu les faillites en cascade des sociétés ces derniers mois, peut-on lire samedi dans L'Echo.

Le Fonds de fermeture des entreprises a versé depuis début 2013 près de 160 millions d'euros aux travailleurs qui ont perdu leur emploi suite à la faillite de leur entreprise, soit un quart de plus que sur la même période l'an passé. L'augmentation du nombre de faillites enregistrées ces derniers mois affecte les montants que le FFE verse aux travailleurs concernés.

Le FFE est financé par les recettes provenant des curateurs et la vente de la masse de la faillite, ainsi que par les contributions d'employeurs. On craint que l'année 2013 constitue un record en termes de nombre de faillites et il y a donc un risque que les employeurs voient leur contribution revue à la hausse l'an prochain.

"Pour l'année 2013, le FFE a encore suffisamment de réserves. Mais il est possible que la cotisation des employeurs doive être revue à la hausse l'année prochaine", souligne Eva Cums, porte-parole du FFE.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK