Le designer de l'iPhone quitte Apple pour fonder son propre cabinet de création

Jony Ive (à gauche) et Tim Cook, à Cupertino (Californie) le 12 septembre 2018
5 images
Jony Ive (à gauche) et Tim Cook, à Cupertino (Californie) le 12 septembre 2018 - © JUSTIN SULLIVAN

iPhone, iMac, iPod ... Apple doit presque tous ses succès commerciaux depuis plus de vingt ans à la créativité de sa star, le Britannique Jony Ive, qui a décidé de quitter la marque à la pomme pour fonder son propre cabinet de création.

Le cordon n'est cependant pas coupé : Jonathan Ive, 52 ans, devenu l'un des designers industriels les plus célèbres au monde, continuera à travailler pour le géant technologique via sa nouvelle entreprise, baptisée LoveFrom, qui devrait voir le jour en 2020.

"Jony est une figure singulière dans le monde du design et son rôle dans la renaissance d'Apple est gigantesque, depuis le révolutionnaire iMac en 1998 à l'iPhone" en 2007 ou encore le nouveau siège du groupe en Californie, l'Apple Park, a dit le patron d'Apple Tim Cook, dans un communiqué, à propos de Sir Jonathan, anobli par la reine d'Angleterre il y a quelques années.

Il doit quitter officiellement son poste de chef design d'Apple dans le courant de l'année.

Son départ coïncide avec un moment-clé de l'histoire d'Apple, qui cherche à un nouveau souffle dans les services au moment où les ventes d'iPhone patinent.

M. Ive, connu pour ses tenues décontractées, est sans nul doute l'artisan du succès commercial des produits d'Apple, réputés pour leur design soigné, épuré voire minimaliste, comme l'affectionnait le mythique patron-fondateur Steve Jobs.

Décédé en 2011, Steve Jobs voulait que les produits électroniques soient faciles à utiliser et esthétiquement attrayants, y compris à l'intérieur des appareils, là où le client ne mettrait pourtant jamais un oeil. C'est le duo Jobs-Ive qui a scellé le style esthétique Apple, qui deviendra marque de fabrique et atout marketing majeur.

"Irremplaçable"

"Si j'avais un partenaire spirituel chez Apple, ce serait Jony. Jony et moi imaginons la plupart des produits ensemble, puis on fait venir les autres en disant +Alors, qu'est-ce que vous en pensez", dit un jour de lui Steve Jobs, selon la biographie référence de ce dernier écrite par Walter Isaacson (2011).

Après la traversée du désert connue par Apple dans les années 1990, le Britannique est celui qui a su mettre en musique les exigences nées de l'imagination féconde de l'ingérable Steve Jobs, en concevant notamment l'iMac. Cet ordinateur de bureau à la coque arrondie, colorée et translucide, signera le début de la renaissance du groupe avant d'autres produits à succès, comme l'iPhone.

Le célèbre designer historique d'Apple, Jony Ive, qui a conçu notamment l'iMac et l'iPhone, va quitter l'entreprise cette année pour monter son propre cabinet, qui comptera néanmoins la marque à la pomme parmi ses principaux clients, a annoncé jeudi Apple.

"Jony est une figure singulière dans le monde du design et son rôle dans la renaissance d'Apple est gigantesque, depuis le révolutionnaire iMac en 1998 à l'iPhone" en 2007 ou encore le nouveau siège du groupe en Californie, a indiqué Tim Cook, patron d'Apple, à propos du Britannique de 52 ans, anobli par la reine d'Angleterre il y a quelques années.

"Apple continuera à bénéficier des talents de Jony en travaillant directement avec lui sur des projets exclusifs", a ajouté M. Cook, cité dans un communiqué, se disant "impatient" de continuer à travailler avec lui via sa nouvelle entreprise.

Après la traversée du désert connue par Apple dans les années 1990, Sir Jonathan Ive est celui qui a su mettre en musique les exigences nées de l'imagination féconde du mythique patron-fondateur Steve Jobs, en concevant l'iMac, l'ordinateur de bureau à la coque arrondie et translucide, qui signera le début de la renaissance du groupe avant d'autres produits à succès, comme l'iPhone.

Pour beaucoup, M. Ive --devenu au fil du temps l'un des plus célèbres designers industriels au monde-- est l'artisan du succès des produits d'Apple, réputés pour leur design soigné, épuré, voire minimaliste, comme l'affectionnait Steve Jobs qui voulait que les produits électroniques soient esthétiquement attrayants.

Son départ comme employé du groupe coïncide avec un moment historique pour Apple, qui souhaite miser désormais davantage sur les services.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK