Le coronavirus provoque un effondrement du tourisme au Portugal

Le Portugal a accueilli près de 10 millions de touristes étrangers en moins entre janvier et septembre qu'au cours de la même période de l'année dernière, en raison de la crise sanitaire, a annoncé lundi l'Institut national des statistiques (Ine).

Cela représente un effondrement de 73,8% de la fréquentation touristique étrangère dans un pays où le tourisme représente 8,7% du PIB.

Au total, le secteur hôtelier portugais a hébergé 8,7 millions de personnes sur neuf mois, ce qui représente une baisse de 59,3% en nombre d'hôtes et un effondrement de son chiffre d'affaires de 64,5%, à 1,23 milliard d'euros.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Le nombre de touristes étrangers est tombé à 3,4 millions, contre 13 millions entre janvier et septembre 2019.

Le marché intérieur a mieux résisté, avec une chute de 36,9% à 5,3 millions d'hôtes.

Concernant les touristes étrangers, "tous les principaux marchés ont enregistré des baisses importantes, supérieures à 60%", a souligné l'office des statistiques.

Journal télévisé 10/10/2020

Le Portugal est loin d'être le seul pays à voir son secteur touristique souffrir de la crise du coronavirus. En Thaïlande, l'île de Phuket est devenue une île fantôme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK