Van Hool fait des économies et va construire ses autobus en Macédoine

Le constructeur de bus Van Hool ne compte plus se développer en Belgique
Le constructeur de bus Van Hool ne compte plus se développer en Belgique - © Tous droits réservés

Le constructeur de bus Van Hool a entamé une série d'économies en Belgique alors qu'il s'apprête à officiellement inaugurer sa nouvelle unité de production en Macédoine. Les salaires y sont 80 % moins élevés qu'en Belgique. A terme, l'entreprise ambitionne de construire autant de bus dans l'ancienne république yougoslave qu'en Belgique, écrit De Tijd jeudi.

Le site de Koningshooikt près de Lierre, où les coûts salariaux sont 80% plus élevés qu'en Macédoine, ne sera pas étendu. "Les coûts doivent baisser de 5% et le fonds de roulement doit drastiquement diminuer", a expliqué le patron de l'entreprise Filip Van Hool au quotidien économique. Cela ne devrait cependant pas mener à des licenciements en Belgique, où le groupe emploie 4.000 personnes. "Mais nous avons atteint notre limite en Belgique. Sans notre usine macédonienne, nous ne pourrions pas survivre."

Van Hool inaugurera officiellement sa nouvelle usine en Macédoine la semaine prochaine. Cet investissement de 40 millions d'euros emploie 450 personnes. L'usine devrait produire 300 bus cette année et 500 bus en 2015.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK