Le collectif stop5G.be demande l'audition d'un expert indépendant au parlement de Wallonie

Le collectif craint que les experts s'alignent sur les recommandations de La Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants.
Le collectif craint que les experts s'alignent sur les recommandations de La Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants. - © BEHROUZ MEHRI - AFP

Le collectif stop5G. be, qui s’oppose au lancement de la 5e génération de téléphonie mobile, a lancé vendredi une pétition demandant l’audition d’un expert indépendant en séance publique du parlement de Wallonie.

Cet expert est le professeur Paul Héroux, physicien, ingénieur électricien et professeur de toxicologie et des effets de l’électromagnétisme sur la santé à l’Université McGill de Montréal.

Le collectif stop5G. be rappelle dans un communiqué que le gouvernement wallon a mandaté en mai dernier un groupe d’experts chargé d’établir un rapport et de proposer des recommandations sur le déploiement de la 5G avant la fin de l’année.

Or, le collectif craint que les experts s’alignent sur les recommandations de La Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP), qu’il considère comme "laxistes".

Il estime important d’entendre le message des nombreux scientifiques indépendants qui se sont adressés aux institutions internationales et européennes depuis 2017 pour demander un moratoire sur le déploiement de la 5G et demande donc l’audition du professeur Héroux au parlement de Wallonie.

Clé de l'info à propos de la 5G dans le JT du 16/07/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK