Le chômage a reculé de 6,7% en janvier selon les chiffres de l'ONEM

Sur ce total, on dénombrait 428 217 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi admis sur la base d'un travail à temps plein et admis sur la base des études; 22 960 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi admis sur la base d'un travail à temps partiel volontaire et 5 170 chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi bénéficiant d'un complément d'entreprise, précise l'ONEM selon qui "le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin au 1er janvier s'élève à 16 368 (et à 18 432 fin janvier)".

"Un certain nombre d'entre eux, qui peut être estimé à 3% selon les données historiques, est toutefois sorti du chômage pour une autre raison, notamment une reprise du travail. La diminution résultant de la réglementation peut donc être estimée à 15 877 (et à 17 879 fin janvier)", ajoute l'ONEM.

Par ailleurs, la baisse du chômage indemnisé concerne surtout les femmes (-19 167 unités ou -8,6%). Le chômage masculin baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-13 560 unités ou -5,1%).

Parallèlement, la hausse du chômage complet continue chez les 50 ans et plus (+5254 unités ou +4%) alors que le chômage des jeunes (moins de 25 ans) diminue de 16,8% (-10 648 unités).

Plus forte baisse en Wallonie

L'ONEM souligne encore que les 3 régions du pays ont enregistré un recul, la baisse étant de 10% en Région wallonne (-21 175 unités), de 8,8% en Région de Bruxelles-Capitale (-7445 unités) et enfin, de 2,1% en Région flamande (-4107 unités). En janvier 2015, on dénombrait en Région flamande, 188 017 chômeurs complets, en Région wallonne 191 407 et en Région de Bruxelles-Capitale 76 923.

Enfin, à un an d'intervalle, le chômage complet de courte durée (moins d'un an) a diminué de 20 273 unités (-10,5 %), le chômage de très longue durée (2 ans et plus) reculant pour sa part de 9141 unités (-4,4 %). En janvier 2015, l'ONEM dénombrait 37,7% de chômeurs complets indemnisés demandeurs d'emploi au chômage depuis moins d'un an, 18,9% au chômage entre 1 an et moins de 2 ans et 43,5% au chômage depuis 2 ans et plus.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK