Le CD&V réclame des mesures pour encourager les paiements électroniques

Le CD&V réclame des mesures pour encourager les paiements électroniques
Le CD&V réclame des mesures pour encourager les paiements électroniques - © Belga

Le CD&V réclame la mise en ligne d'un comparateur des coûts des dispositifs de paiement électronique, ainsi que des incitants fiscaux, pour convaincre les commerçants de basculer vers ce mode de paiement, plus sûr en période de crise sanitaire.En Belgique, 63% des transactions se font encore en espèces. Le pays est à la traîne par rapport à ses voisins en matière de paiements électroniques et numériques, selon la députée Leen Dierick (CD&V) qui souligne la nécessité de rattraper ce retard. Dans une résolution déposée à la Chambre, elle invite le gouvernement à encourager l'utilisation des paiements électroniques et sans contact. Selon elle, cette solution est plus sûre, plus simple et plus efficace, tant pour les consommateurs que pour les entreprises.

"Le nombre de paiements sans contact augmente durant la crise du coronavirus", note Mme Dierick. "(Ce type de paiement) offre une solution de rechange sûre aux paiements en espèces ou par carte, car il minimise le risque de contagion." Elle propose également une campagne de sensibilisation pour familiariser les consommateurs et les entreprises avec les paiements numériques. "Les commerçants ne veulent parfois pas proposer de dispositif numérique parce que ce serait trop cher", explique M. Dierick.

"Je plaide donc pour un outil de comparaison en ligne du SPF Economie dans lequel nous fournissons aux entrepreneurs des informations optimales sur les coûts de maintenance, les abonnements, les terminaux de location et les transactions. Ainsi, les commerçants peuvent faire le choix le plus avantageux en connaissance de cause. Enfin, je demande également au gouvernement d'étendre la déduction pour investissement majorée ou d'augmenter la déduction existante pour les actifs numériques, afin d'encourager les entrepreneurs à passer au numérique". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK