Le bitcoin a perdu deux tiers de sa valeur en quelques semaines

Le bitcoin, monnaie virtuelle, est de plus en plus utilisé dans les ventes immobilières aux Etats-Unis
Le bitcoin, monnaie virtuelle, est de plus en plus utilisé dans les ventes immobilières aux Etats-Unis - © Karen BLEIER

Le bitcoin, en forte baisse depuis plusieurs semaines, poursuivait sa chute mardi, tombant sous les 6400 dollars alors qu'il frôlait les 20.000 dollars en décembre, après une série de mauvaises nouvelles pour la monnaie virtuelle. Ainsi, il a perdu deux tiers de sa valeur en quelques semaines. 

>>> A lire aussi: les cryptomonnaies: l'instable système monétaire 2.0

Vers 03H00 GMT, il évoluait autour de 6330 dollars, au plus bas depuis novembre, contre 8550 dollars lundi.

Les investisseurs perdent confiance

"Il faut voir derrière ce mouvement les durcissements réglementaires et le fait que les investisseurs perdent confiance" dans les monnaies virtuelles, notamment après le piratage de la plateforme d'échanges japonaise Coincheck, a commenté auprès de l'AFP Stephen Innes, responsable des transactions Asie-Pacifique chez Oanda, société de services financiers spécialisée dans le marché des changes.

La plus mauvaise semaine pour le bitcoin depuis janvier 2015

Le 26 janvier, Coincheck a perdu l'équivalent de quelque 530 millions de dollars dans le piratage d'actifs en devise virtuelle NEM, à ce jour le vol le plus important dans l'histoire des cryptomonnaies.

La semaine dernière était la "plus mauvaise semaine pour le bitcoin depuis janvier 2015", ont noté les experts de Mirabaud Securities Genève.

Les marchés boursiers plongent 

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a aussi mis en garde lundi contre les cryptomonnaies, des actifs selon lui "très risqués", et dont le prix est "entièrement spéculatif".

Cette baisse du bitcoin intervient alors que les marchés boursiers plongeaient mardi dans le sillage de Wall Street, pénalisée par la nervosité des investisseurs face à une hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

"Il est trop tôt pour faire un lien entre les performances des marchés boursiers et le bitcoin, mais évidemment, le bitcoin présente aujourd'hui les mêmes tendances de panique que connaissent les marchés boursiers", a estimé Stephen Innes.

Bitcoins : une monnaie très polluante dans Vews du 30/11

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK