Le bénéfice net de Ryanair grimpe au 3e trimestre malgré des annulations de vol

L'entreprise irlandaise s'est appuyée sur une croissance de son trafic passager malgré une série d'annulations de vols cet automne.
L'entreprise irlandaise s'est appuyée sur une croissance de son trafic passager malgré une série d'annulations de vols cet automne. - © WOLFGANG LANGENSTRASSEN - EPA

La compagnie aérienne à bas coût Ryanair a fait état lundi d'une hausse de 12% de son bénéfice net lors des trois derniers mois de 2017, malgré l'annulation de milliers de vols à cause d'un problème de planning de pilotes.

Lors de cette période d'octobre à décembre qui correspond au troisième trimestre de son exercice comptable 2017-2018, la première compagnie européenne en nombre de passagers transportés a dégagé un bénéfice net de 106 millions d'euros.

L'entreprise irlandaise s'est appuyée sur une croissance de son trafic passager malgré une série d'annulations de vols cet automne.

"Après notre problème de planning en septembre, la décision difficile de clouer au sol 25 avions nous a permis de faire remonter notre taux de ponctualité moyenne au niveau habituel de 90%", a expliqué le directeur général de la compagnie, Michael O'Leary.

"Notre programme d'amélioration du service à la clientèle, combiné à des prix des billets en baisse de 4%, nous ont permis d'élever de 6% notre trafic passager, à 30,4 millions, faisant passer notre taux de remplissage à 96%, le plus haut niveau du secteur", a ajouté M. O'Leary.

In fine, le chiffre d'affaires de Rynair a grimpé de 4%, à 1,405 milliard d'euros.

Mi-septembre, Ryanair avait annoncé à la surprise générale la suppression de 2.000 vols jusqu'à fin octobre. Puis fin septembre, la compagnie avait dévoilé une nouvelle série d'annulations concernant 18.000 vols entre novembre et mars 2018.

Afin d'apaiser les tensions sociales chez ses pilotes, à l'origine de ses problèmes de planning, Ryanair a entamé depuis un processus de reconnaissance des syndicats.

Ebauche de dialogue social chez Ryanair dans le JT du 19/01

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK