Lavazza: ventes en hausse, portées par l'achat de Carte Noire

Un paquet de café dans l'usine Lavazza de Turin le 22 mars 2016
Un paquet de café dans l'usine Lavazza de Turin le 22 mars 2016 - © MARCO BERTORELLO

Le torréfacteur italien Lavazza a annoncé mardi avoir enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 29% en 2016, à 1,9 milliard d'euros, porté par l'acquisition des marques Carte Noire en France et Merrild au Danemark.

Ces résultats sont meilleurs que ce que groupe lui-même avait prévu puisqu'en mars, il avait souligné viser 1,7 milliard en 2016.

En croissance organique, la hausse s'élève à 4%, "nettement supérieure à la croissance moyenne du marché qui a été de 2%", s'est félicité Lavazza dans un communiqué.

La part du hors Italie est en nette progression, atteignant 60,3% du chiffre d'affaires (contre 52,8% en 2015), grâce en particulier à la contribution de la France.

L'Hexagone, après le rachat de Carte Noire, représente le deuxième marché de Lavazza après l'Italie, avec 500 employés et des ventes correspondant à 20% du chiffre d'affaires total en 2016.

Lavazza a précisé avoir investi 16 millions d'euros pour moderniser et optimiser la capacité de production de l'usine française de Lavérune, où est produite le café Carte Noire.

"2016 a été une année extraordinaire pour Lavazza. L'acquisition de Carte Noire nous a permis d'amorcer un parcours de développement du groupe à l'international qui a pour but de renforcer notre indépendance et compétitivité au niveau mondial", a commenté l'administrateur délégué de Lavazza, Antonio Baravalle, cité dans le communiqué.

Il a précisé que le groupe, présent dans plus de 90 pays, avait pour objectif "d'atteindre à horizon 2020 un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros", dont 70% réalisé à l'international.

Le résultat d’exploitation (Ebit) s'est élevé sur l'année à 61,7 millions d'euros, en augmentation de 34,1%. A périmètre égal, il a progressé de 54%.

Le bénéfice a lui atteint 82,2 millions d'euros. Le groupe souligne qu'il n'est pas comparable avec le résultat 2015 qui avait bénéficié d'une plus-value de 822,8 millions d'euros générée par la cession de la participation dans Keurig Green Mountain.

Sur le marché italien, Lavazza a conservé sa position de leader, avec une part de marché, en valeur, de 41%.

 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir